cerveau-blog-laugaunutrition

1 – Elle connait parfaitement les rouages des troubles alimentaires

Tout d’abord, qu’est-ce que le trouble alimentaire (TCA)? Ce trouble est considéré comme un désordre complexe qui, la plupart du temps, requiert une aide sérieuse afin de pouvoir s’en sortir. Il existe plusieurs professionnels de la santé prêts à offrir leur aide et à s’impliquer dans le processus de guérison incluant la nutritionniste, qui y tient un rôle primordial. Aller chercher un accompagnement auprès d’une nutritionniste ne veut pas dire que nous avons raté notre coup ou qu’on manque de volonté, bien au contraire! Cela veut simplement dire qu’on manque peut-être d’outils pour atteindre nos objectifs. Se donner le droit de s’écouter et d’aller chercher des conseils appropriés auprès d’une personne qualifiée n’est pas un signe de faiblesse, mais plutôt un réel signe de force!

2 – La nutritionniste offre une approche thérapeutique personnalisée

Tout le monde a ses propres idées préconçues de ce que fait une nutritionniste. Pour certains, il peut s’agir d’une personne énergique qui donne des conseils sur la bonne alimentation et la perte de poids dans des émissions télévisuelles et radiophoniques quelconques. Pourtant, dans le cadre de ses fonctions thérapeutiques, une nutritionniste en trouble alimentaire établit plutôt une relation solide de confiance basée sur une relation collaborative et d’empathie. Celle-ci explore avec une grande part de compassion et une bonne dose de curiosité chacun des obstacles, des défis et des peurs de chaque individu.

3 – Elle établit une évaluation des besoins nutritionnels

Dans le cadre de leur travail, les nutritionnistes entendent souvent «il faut que…», «que je mange ci ou que je fasse cela…». À ce moment, elles doivent aider leur patient(e) à découvrir ce qu’est le point de départ de cette motivation profonde à vouloir changer une habitude alimentaire. Évaluer l’alimentation actuelle de la personne ainsi que dresser la liste de ses besoins élémentaires est une base incontournable! Pour identifier un problème d’ordre nutritionnel, on doit tout d’abord dresser un portrait de la situation. Il s’avère donc essentiel de connaître ce qui caractérise l’alimentation de la personne pour ensuite pouvoir établir un bon plan d’intervention individualisé.

Les stratégies à déployer peuvent par exemple, inclurent l’utilisation d’un plan alimentaire progressif, l’implantation d’objectifs nutritionnels, l’assimilation des concepts de l’alimentation intuitive et bien plus!

D’autres objectifs d’introspection personnelle peuvent être appliqués avec la nutritionniste tels que : la flexibilité, l’autonomie et la confiance déployées par la personne en rapport à son alimentation.

4 – Elle cherche à diminuer les symptômes des troubles alimentaires

Voici une liste des signes et des changements comportementaux, physiques et psychologiques qui accompagnent le plus souvent un trouble des conduites alimentaires :

– Restrictions alimentaires

– Peur profonde des aliments

– Vomissements provoqués

– Prise de laxatifs

– Exercices excessifs

– Pertes de contrôles alimentaires

Ces obsessions affectent négativement la santé, les relations et la vie quotidienne des gens ayant un TCA. En effet, il arrive souvent que la personne se définisse par un trouble, car il prend toute la place. Il est important de mettre l’accent sur le fait que la personne n’est PAS un trouble alimentaire, mais que celui-ci fait simplement partie de sa réalité. Changer son comportement peut être une expérience plus que déroutante!

Pour la nutritionniste, amener quelqu’un à se dissocier de son TCA est la plus grande source de motivation à faire son travail. Elle cherchera à favoriser une saine gestion des émotions de son client(e), le trouble alimentaire agissant souvent comme un moyen intime de gestion de ses émotions. Ainsi, la nutritionniste demandera plutôt au client : «comment il va» plutôt que de mettre l’accent sur ses comportements. Elle cherchera alors à changer les pensées négatives reliées au trouble afin de l’aider à développer un dialogue intérieur plus sain.

Travailler par petits objectifs, un pas devant l’autre, en étroite collaboration avec l’individu et en fonction de ses besoins, est un gage de réussite vers une future guérison!

La professionnelle pourra également accompagner les personnes souffrant d’un trouble concernant l’exercice physique excessif afin de réduire l’accent mis sur leur compulsion à faire du sport et d’éventuellement travailler à établir une relation plus saine face à la fréquence de leur entrainement. Elle s’assurera aussi que la personne s’alimente adéquatement afin de soutenir son corps de la meilleure manière possible lors de sa pratique.

5 – La nutritionniste est très sensible face à l’insatisfaction de l’image corporelle

Petite question pour vous : qui peut dire avec assurance qu’il ou elle aime son corps tel qu’il est aujourd’huide la tête aux orteils ? Il y a fort à parier que très peu de gens ont répondu un «MOI» fort et convaincu à cette question. Tout le monde peut avoir plusieurs insatisfactions corporelles comme le poids ou la musculature. Avec vous, la nutritionniste travaillera au niveau de la perception de votre image corporelle. Ensemble seront explorés la relation entre le poids, l’alimentation utilisée, la santé, les distorsions corporelles, tout ce qui influence nos modèles de beauté et finalement l’impact de tous ces facteurs sur vos comportements alimentaires.

Il est facile d’oublier que l’image corporelle est en réalité composée de deux parties : le corps tel qu’il est ET la perception que l’on a de notre corps. La perception du corps est un concept psychologique qu’il faut travailler comme tel. Autrement dit, on ne règle pas une difficulté psychologique en modifiant le physique.

Une excellente nouvelle à apprendre : c’est que la perception que nous avons de notre corps peut s’améliorer sans avoir à modifier ce dernier. Mais afin de réussir, il faut vouloir travailler à restructurer nos pensées et nos comportements destructeurs.

N’hésitez pas à demander l’aide d’une nutritionniste!

Si l’alimentation, le sport ou l’image corporelle est source de stress dans votre vie, si vous avez l’impression que cela prend trop de place dans vos pensées au quotidien, n’hésitez pas à nous contacter. Nous, nutritionnistes, sommes là pour vous, désireuses de répondre à vos questions et de vous accompagner dans vos objectifs avec toute notre compassion, peu importe votre situation, et sans aucun jugement.

Danya Beauregard, Nutritionniste, Dt.P., RD

Laurence Gauvin, Nutritionniste, Dt.P., M.Sc

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *